Blog de voyage au Portugal | Rota vicentina - Gorille en espadrilles

Rota Vicentina, un trek au Portugal

Bom Dia Portugal !

Nous partons 4 jours dans la région de l’Alentejo au sud de Lisbonne sur le célèbre sentier des pêcheurs, considéré comme l’un des meilleurs sentiers côtiers au monde. Cette zone protégée abrite une biodiversité incroyable, refuge pour de nombreuses espèces de la faune et de la flore. En contact permanent avec le vent puissant de l’océan, les falaises se dressent sur le front de mer comme d’impressionnantes formations géologiques qui à elles seules valent le détour.

Arrivé de nuit à Lisbonne, cette douce chaleur nocturne fait resurgir de bons souvenirs du Portugal. Nous essayons de nous repérer dans ce dédale de rues aux façades tapissées de petits carreaux. C’est après avoir poussé la porte d’une auberge de jeunesse que l’on profite d’une bonne nuit avant de commencer un road trip à la portugaise !

Voyage vers le sud à la cool !

Réveil matinal, on se rassasie avec un bon petit déjeuner proposé par l’auberge, quelques bonnes plâtrées de beurre et de confitures sur nos tartines et direction le centre ville où l’on part rejoindre deux jeunes étudiants allemands qui vont nous emmener à 3h30 au sud de Lisbonne dans la région de l’Alentejo. C’est une région déjà très chère pour moi puisque c’est précisément là où j’ai appris un an plus tôt que j’allais devenir papa !
Nous voyageons à l’ancienne, dans un vieux break, 2 planches de surfs en travers de la voiture. Eux, partent surfer sur la magnifique côte ouest du pays et nous, nous allons remonter la côte à pied pendant 4 jours en suivant le très beau tracé de la Rota Vicentina !
Nous voici livrés à nous même au cœur de l’authentique ruralité de l’Alentejo ! Perchés sur les hauteurs de ce village blanchi à la chaux, nous parcourons tranquillement ces larges rues ! Sans chichis, nous sautons sur le premier restaurant venu. Une énorme soupe de poisson nous est servi dans un bol de la taille d’un saladier ! Un repas gargantuesque, exactement ce qu’il nous fallait avant de commencer notre périple.

voyage autour du mondecarnet de voyage au portugal
récit de voyage

La Route vicentine, au cœur de l’Alentejo

Le sentier de la rota vicentina suit de près le trait de côte sur les hauteurs des falaises. Il est composé essentiellement de sable (à 70% du trajet). C’est une difficulté à prendre en compte au moment où vous prendrez le départ.
Vous serez frappé par une nature d’une beauté singulière : falaises escarpées, plages sauvages, petites criques inaccessibles, champs de fleurs sauvage, maquis et j’en passe…

meilleurs blogsblog photo
voyageurs du monde
blog de voyageblog voyage

Le sentier des falaises

Un peu plus loin, nous longeons des falaises toutes plus impressionnantes les unes que les autres avant de nous frayer un chemin au travers d’une formation végétale très basse. Sur la route, des cigognes longent les falaises et nichent sur des rochers au cœur des falaises du littoral, un spectacle assez rare que nous n’avons pas manqué de savourer !

week end
activité portugal

Un désert de feu au bord de l’océan

L’un des moments forts de cette route fut le passage dans un désert aux couleurs flamboyantes sur les hauteurs de cet abîme océanique; un véritable patchwork de couleur (du rouge, du blanc, du jaune), puis des formations géologiques tout à fait étonnantes; bref un décor digne d’un film de science fiction ! Je m’amuse encore à penser que j’ai traversé à pas feutré le vieux grenier d’un peintre et que happé par une forte brise marine, les palettes de couleurs avaient valdinguées aux quatres coins de son petit monde.

sud du portugal
algarvealentejo
road trip portugal

La dureté d’un désert, la douceur de la mer

Après plusieurs heures de marche dans le sable chaud, il nous arrive parfois de nous laisser tomber face contre terre la tête dans le sable, amusé et fatigué par cette marche dans un désert qui pourtant n’en était pas vraiment un.

lisbonne tourismele portugal

Une autre époque

Je me rappelle d’un soir où nous avons dormi chez une jeune grand mère avec qui nous avons discuté toute la soirée. Elle connaissait bien Bordeaux notre ville natale puisqu’elle y avait vécu une partie de sa vie et aujourd’hui c’était au tour de sa fille d’y vivre. Et nous voici parti sur de longues discussions sur la vie portugaise et la vie en France.
Elle a partagé avec nous un vieux souvenir de son enfance et nous expliquait que son père lui même pêcheur l’emmenait souvent sur ce chemin en bord de mer avec ses frères et sœurs pour aller cueillir des coquillages. Elle se rappelait de ces souvenirs avec une telle intensité qu’on ressentait sa voix chargée en émotion.
Elle nous racontait que lorsqu’elle était enfant, il y avait de nombreux portugais qui pêchaient le long de la côte. Prendre un poisson de cette façon là, à la ligne, c’était tout un art qui se perdait. A notre époque, il suffisait de rejoindre un équipage sur un bateau et on gagnait tellement mieux sa vie ! Pourtant, on apercevait encore quelques uns de ces irréductibles qui pratiquaient un savoir-faire presque tombé dans la désuétude. On peut voir le sentier des pêcheurs un peu comme un musée d’époque à ciel ouvert qui nous raccroche à la réalité pour ne pas oublier ce qui se faisait avant et ce qui se fera toujours un peu.

portugal tourismevisiter le portugal

Une vie de pêcheur

La piste que nous suivons commence à doucement redescendre vers la mer, nous le voyons aussi aux falaises qui se font de plus en plus timides. Nous voyons apparaître des estrans, parties de littoral qui se couvrent et se découvrent au gré des marées. Des rochers taillés dans la plage prennent la forme de couteaux, eux même envahis par des algues aux couleurs vives quasi-surnaturelles.
Et là, un de ces pêcheurs assis sur un rocher était en tête à tête avec l’immensité du monde ! Il semble si petit face à cet océan, et pourtant, seulement armé de sa canne à pêche, il fait face à cette nature indomptable avec une sérénité déconcertante ! C’est certainement l’une de ces scènes que nous étions sensé voir sur ce célèbre sentier des pêcheurs.

portugal voyage
visite portugalportugal tourisme
ville portugal

Cœur de pirate

Le moment est venu de passer au travers de très hautes fougères. La végétation se fait de plus en plus dense et nous nous retrouvons à traverser un champ de bananiers ! J’aime bien ce petit côté aventureux de l’expédition, comme si nous venions de quitter notre bateau pirate et que nous partions à la découverte d’une île…

sud portugalalentejo portugal
blog voyage portugal en famille

Terre de contrastes

Sur la fin d’une des étapes, après avoir marché toute la journée dans le sable; au détour d’une dune, apparut soudainement une vaste plaine. Il s’agissait d’une prairie toute verte avec plusieurs centaines de vaches noires et blanches. Encore un contraste surprenant qui nous emmenait dans des lieux d’une tout autre teneur.

portugal

Vila Nova de Milfontes, fin du périple

Peu de temps avant notre arrivée à Vila Nova de Milfontes, de l’autre côté du Mira, nous traversons une zone très particulière : un tout autre visage du Portugal. Des messages anticapitalistes tagués sur d’anciennes ruines. S’agissait-il d’anciens squats d’une population marginalisée ou était-ce des traces d’étudiants en colère en recherche d’un monde meilleur ? Nous n’avons trouvé personne pour nous en parler mais le message écrit en anglais était assez parlant : “Fight for your class, not for your country” (Bats toi pour ta classe, pas pour ton pays).

voyage au portugalcarnet de voyage portugal algarve
itinéraire portugal


Si vous êtes convaincu, je vous propose d’aller glaner des informations sur le site officiel de la route vicentine. Un portail complet qui permet de programmer son voyage minutieusement. Toutes les informations que vous recherchez sont parfaitement référencées. Bref, un vrai plus pour partir en trek sereinement !
http://fr.rotavicentina.com/

expand_less

Messages Facebook

Commentaires

3 réponses à “Rota Vicentina, un trek au Portugal”

  1. valou dit :

    Premier véritable trek réalisé avec l’un de mes frères, j’attends avec impatience vos impressions.

  2. Joëlle MARCEL dit :

    Merci ! Ces magnifiques paysages et tes récits me font voyager à travers un monde que je ne connais pas. Je retrouve mes 20 ans…

  3. Roslyn dit :

    Hello there!This post couldn’t be written much better!
    Reading through this post resminds me of my previous roommate!
    He constantly kept preaching about this. I will send this article to him.
    Pretty sure he’s going to have a great read. Many thanks for sharing!

Répondre à valou Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *