De Dublin au Connemara, Gorille en Espadrilles s’habille en vert pour la St Patrick

Le Connemara à l’heure de la St Patrick en 10 photos

Dublin tout vêtu de vert

En attendant le défilé, on décide de goûter tout doucement à cette ambiance unique au cœur de Dublin. C’est dans une ville très dynamique et qui retient son souffle dans l’attente du défilé historique de la St Patrick que l’on arpente les rues. La ville est en symbiose sous le signe du trèfle : le Père, le Fils et le Saint-Esprit. Dieu unique en trois personnes, qui chassa tous les serpents du pays — croyances polythéistes et celtiques assimilées à Satan !

les lacs du connemara

Premières lueurs dans le comté du Connemara

Cette belle matinée nous permet d’admirer les paysages dans toute leur pureté. Face à nous, un lac d’un bleu profond dont les couleurs se perdent dans un bleu sombre presque noir. Happé par des rafales de vents puissantes, de petites vaguelettes viennent terminer leur course délicatement sous nos pieds. Le contraste est saisissant : le sol est recouvert par les tourbières brunies par la neige et le soleil. Rapidement, nous retournons dans la voiture bien au chaud. En cette heure matinale, nous savourons les quelques viennoiseries, et surtout restons là un peu plus longtemps à admirer ce décor de carte postale, les yeux à la place de l’objectif.

carnet de voyage

Ascension du Diamond Hill

Non loin du Kylemore Abbey, magnifique château du XIXe siècle, notre périple démarre à l’entrée du parc du Connemara où nous entreprenons de gravir sa plus haute montagne : le Diamond Hill.

lac du connemara

Sur les hauteurs du Connemara

D’un côté l’océan, et de l’autre des terres parsemées de petits lacs. Certains traits de côte laissent entrevoir de délicieuses plages de sable blanc. A l’est, de belles montagnes envahies par la tourbe, jusque dans les plaines du sud où l’on entraperçoit une forêt de sapin qui a su trouver refuge au milieu du rien.

connemara

La cote ouest

Pas facile de quitter un lieu comme celui-ci. Les contrées sauvages se perdent sur des kilomètres, par delà l’océan Atlantique Nord s’ouvre une fenêtre sur d’autres contrées mystérieuses. Même à cette altitude, l’océan ne semble pas avoir de fin possible. Il reste encore tout à voir, ma soif de découverte ne sera jamais satisfaite.

irlande

Sky Road, la panoramique

Sur les conseils d’une étudiante française vivant dans le conté, nous nous retrouvons sur cette route du ciel, route panoramique qui surplombe l’immensité océanique. Coté terre, le dépaysement est total. Les terres brûlées du Connemara me rappelle quelques souvenirs d’Ecosse.

dublin

L’Irlande, la véritable

Je retrouve maintenant l’Irlande que je connaissais déjà, le vert à profusion qui trahit sans nul doute une pluviométrie effrayante. Et alors ces terres plates sans dénivelées qui s’effondrent brutalement par delà les falaises dans les profondeurs d’un océan aux couleurs impénétrables.

visiter dublin

Derrigmlgh

Endroit du bout du monde, immense plaine désertique jonchée de tourbières. Je regarde au loin et voit un monde coupé de tout où les montagnes rencontrent le désert. Ce même emplacement a été choisi auparavant pour accueillir le premier vol transatlantique ! Un point de passage mystique qui laisse rêveur.

irlande tourisme

Dog’s Bay

C’est au détour d’une route que nous pénétrons sur une plage absolument magnifique. Encerclée par une baie aux eaux translucides et turquoises, nous découvrons avec émerveillement, Dog’s bay. Seuls au monde, c’est dans ce décor atypique aux tons glacials que la fatigue l’emporte. C’est ainsi que nous nous retrouvons à danser sur fond d’une musique brésilienne et apporter un peu de chaleur à ce paradis hivernal !

ireland

La St Patrick, jour de fête

Arrivé en ville, nous venons de comprendre que le vrai cœur de l’irlande se situe ici, à Galway. Pas beaucoup de chapeaux vert, donc peu de touristes mais une ambiance extraordinaire. Manteau épais et capuche sur la tête, nous devons faire penser à un équipe d’explorateurs sur le point d’embarquer pour une expédition polaire ! On se réfugie dans le premier restaurant venu, au menu, de bonnes tourtes façon grand mère, un véritable régal qui réchauffe les cœurs. Et c’est sans compter cette décoration très atypique : règles et cartes marines accrochées sur les murs que nous terminons le weekend avec l’envie de revoyager…

voyage
expand_less

Messages Facebook

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *