Blog de voyage en Savoie | Annecy et ses environs - Gorille en espadrilles

Annecy, la reine des Alpes !

Découverte d’Annecy

De bon matin, sans tarder nous nous dirigeons vers la vieille ville d’Annecy. Par un heureux hasard, nous arrivons dans une brocante géante. Des produits artisanaux en tout genre, des vieux livres, des meubles et outils désuets, il y en a pour tout le monde. Quelques collectionneurs au regard averti, scrutent la bonne affaire tandis que des touristes recherchent le petit cadeau à ramener chez eux. Les artistes locaux et créateurs sont aussi présents et au travers de ces petits objets, nous voyageons déjà dans le présent et le passé de la Savoie. Serions-nous perdu dans un musée ? Luges et skis en bois refont leur apparition ! Reliques que les Savoyards affichent si fièrement, bien souvent comme des objets de décoration accrochés à un mur et toujours dans ce cadre si typique de la montagne.

Malgré le monde, c’est dans une atmosphère agréable que nous déambulons. Annecy est belle, les bâtiments colorés et leur aspect vieilli donnent du cachet à cette cité plusieurs fois millénaire.
A la jonction entre les deux rives du Thiou, une foule s’amasse sur ce petit pont pour prendre la photo du palais de l’Isle, une ancienne maison forte construite au XIIe siècle qui a notamment été utilisée comme prison à de multiples reprises. Aujourd’hui, il s’agit tout simplement de l’un des monuments les plus photographié de la ville.

annecy
alpessavoie

En levant un peu les yeux, j’aperçois un château qui surplombe Annecy et son lac. Il s’agit de l’ancienne résidence des comtes de Genève et des ducs Genevois-Nemours. Actuellement, ce dernier abrite le musée d’art contemporain et d’art régional d’Annecy ainsi que l’Observatoire régional des lacs alpins.

C’est depuis le pont des amours, après avoir traversé le jardin de l’Europe, que je vois ce plancher presque transparent suivre sa ligne d’horizon jusqu’aux montagnes. Son épaisseur aux couleurs d’aigue-marine, baigné par la lumière du jour, relève presque d’un mirage. C’est ici-même que je comprends qu’Annecy ne serait pas Annecy sans son lac qui est considéré comme le lac le plus pur d’Europe en zone habitée. Légendaire pour la transparence de ses eaux, la visibilité est de 20 mètres, un vrai paradis pour les plongeurs. D’autant plus, l’eau du robinet bu par les annéciens provient directement des eaux du lac !

lac annecyactivité annecy
visiter annecy

Annecy, c’est une petite gourmandise, nichée dans l’un des plus beaux endroits de Savoie, le tout au pied d’un lac majestueux. C’est ainsi que depuis plusieurs siècles, elle est surnommée très justement, la Rome des Alpes !

Voyage dans les entrailles des gorges du Fier

A 11 km à l’ouest d’Annecy, il est possible de visiter une des plus grandes curiosités naturelle des Alpes françaises : « Les gorges du Fier ». 25 mètres au-dessus du torrent, nous sommes suspendu sur une passerelle parti jouer aux Indiana Jones. Parti sur les traces géologiques qu’a laissé cette incroyable torrent-rivière à travers le temps.

Au bout du chemin, le sentier se perd dans une végétation plus dense et nous voilà au milieu d’un amas d’éboulis. Une pluie de rochers semble s’être abattue sur cette rivière. Il faut alors sauter de rochers en rochers pour atteindre plus en amont la rivière du Fier. Les plus aguerris, quant à eux, partiront faire un petit plongeon dans ses eaux tumultueuses.

hors des sentiers battuscarnets de traverse

Panorama

Direction les hauteurs du lac d’Annecy. Un endroit sur une vaste clairière en pente, l’endroit parfait pour se poser le temps d’un goûter. De là, une vue plongeante sur le château de Menthon-Saint-Bernard qui a su garder son allure majestueuse. Gardiens du lac depuis près de 11 siècles, les seigneurs de Menthon habitent toujours cette forteresse. Une histoire de famille de près de huit cent ans !

prochain voyage
nos aventures

Talloires, l’échappée belle

Ce tour du lac d’Annecy se termine sur une belle découverte. Un de ces lieux qu’on ne veut plus quitter. A première vue, il s’agit d’un simple village, quoiqu’un village fort bien entretenu. Depuis le centre du village, en contrebas, toujours cette vue sublime sur le lac. Nous suivons cette pancarte indiquant la plage et qui en réalité nous emmène au port de Talloires. Le calme s’installe. Le calme de ces fins d’après-midi où l’humanité commence à s’éteindre et la nature à reprendre ses droits.
Nous arrivons sur le ponton tout près du port au pied d’un des plus beaux lacs du pays. La première chose que je vois, ce sont ces magnifiques fleurs de toutes les couleurs qui reposent dans des jardinières. L’endroit est enivrant. Quelques pétales s’envolent et parfument ce petit monde coloré et baigné dans la lumière d’un soleil déclinant d’une fin de journée.
Face à nous quelques bateaux mouillent dans le port. Ce n’est pourtant pas l’envie qui me manque de nager ici, la clarté du lac est tout simplement renversante. Les pieds dans l’eau, dos aux contreforts alpins, je me sens comme attiré par ces eaux profondes, comme prisonnier de ce petit paradis sur Terre.

blogueur voyage
voyage en europe
carnet de route
routes du monde

Il est temps maintenant pour nous de quitter cette belle région pour partir à la conquête de plus hauts massifs. C’est parti pour un nouveau voyage au dessus de l’infinie étendue brumeuse qui sépare le ciel de la terre…

organiser son voyage
expand_less

Messages Facebook

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *