Blog de voyage en Sarthe | Alpes Mancelles - Gorille en espadrilles

Sarthe, un weekend nature

Nous sommes actuellement en train de remonter le cours de la Sarthe, une rivière qui coule au nord est du pays, là où la vie n’est qu’un long fleuve tranquille. Aujourd’hui, seules quelques embarcations touristiques profitent de la tranquillité exceptionnelle de ce cours d’eau qui autrefois était utilisé pour le transport maritime avant d’être abandonné au profit du développement du chemin de fer.

La Sarthe est située dans la partie la plus orientale du massif armoricain, que l’on appelle les Alpes Mancelles. Nous voici dans les montagnes les plus proches de Paris — non loin du Mans — où se succèdent vallons ensoleillés et falaises escarpées.

Cénéri le Gérei, « plus beaux village de France »

Nous arrivons directement dans un magnifique village du nom de “Cénéri le Gérei”. Labellisé « Plus beaux villages de France », l’histoire de ce village est très ancienne.

Saint-Céneri-le-GéreiVillage de Sarthe

Il s‘agit de l’histoire de deux frères en provenance de Rome, Cénéri et Cerenède qui avaient pour but d’évangéliser les contrées païennes du nord-est. Après avoir franchi les Alpes, ils décidèrent de stopper leur voyage qu’en présence d’un paysage leur rappelant des sites alpestres. C’est ce qu’ils firent en voyant cette partie de la France.
Suite à divers miracles survenus dans la commune, ils décidèrent de s’y arrêter définitivement et d’y devenir ermites. Il y a bien sûr plusieurs variantes à cette histoire qui n’en reste pas moins une légende.

sites touristiques
office du tourisme
La Sarthe au cœur de ses villages

Un peu plus bas dans le village, une prairie toute vêtue de vert abrite une charmante chapelle construite au cours du XVe siècle. Avis à tous les intéressés, il est dit que les jeunes filles souhaitant se marier sont invitées à planter une aiguille dans la robe de la statue du saint. Si l’aiguille venait à rester plantée dans la pierre alors leur vœu serait exhaussé dans l’année.

Saint-Céneri-le-Gérei et sa chapelleEn route pour Saint-Céneri-le-Gérei

Saint Léonard des Bois, station verte de vacances

Notre route nous amène ensuite à Saint Léonard des bois. Un endroit parfait si vous souhaitez fuir la grisaille parisienne. Vous pourrez alors profiter des bords de Sarthe dans un décor bucolique où ici seul le bruit de la rivière et les couleurs de la berge ensoleillée ont de l’importance.

En bord de Sarthe

Au rendez-vous, nombreuses activités sportives en tout genres, principalement nautiques. Pour les crapahuts comme nous, un petit chemin mène sur les hauteurs de la ville où l’on peut s’offrir un magnifique point de vue sur St Léonard des bois. C’est donc là-haut que nous laissons notre regard se porter au lointain pour profiter de cette infinie étendue qui crée cette douce illusion de solitude…

Panorama sur Saint-Léonard-des-bois

Direction la vallée de la Misère pour une leçon de géologie, un paysage d’éboulis de roches sur pente raide où la végétation se fait rare et se compose exclusivement de genêts et de bruyères. Un endroit étonnant datant du quaternaire, résultat de la rencontre des glaces et de l’explosion des laves.

Vallée de la misère

Au sommet du mont des Avalloirs

Il est enfin temps de quitter notre escapade fluviale pour se diriger un tantinet vers l’ouest sur la route de Lassay-les-Châteaux, où nous nous arrêtons au point culminant du massif armoricain et du grand ouest à 416m de hauteur au mont des Avalloirs. Tout en haut de la tour, la hauteur des lieux donne cette impression de flottement au dessus de l’immensité forestière. Un léger silence nous rappelle cette brise venant du nord qui s’engouffre dans le sommet des chênes et des hêtres. Les feuilles craquellent au son du vent, l’automne apporte avec lui ses trésors…
Par beau temps, il est dit qu’il serait possible de voir jusqu’à 100 km à la ronde et donc d’apercevoir le Mont-Saint-Michel. Ces sont des arbres, des arbres et encore des arbres que nous voyons mais malheureusement aucune trace de Saint Michel !

Mont des Avalloirs

Lassay-les-Châteaux, joyau de l’histoire

Plus tard dans la journée, nous arrivons enfin à Lassay-les-Châteaux. Ce détour dans le temps, nous le devons à son célèbre château fort. Édifié en 1458, il est l’un des rares châteaux forts français à être resté intact. Ses fameuses 8 tours massives reliées par des remparts en font un ouvrage exemplaire de l’architecture militaire moyenâgeuse en France.

Y’a t-il meilleure description de ce village que celle faite par Victor Hugo dans une lettre adressée à sa femme, Adèle Foucher :

« Depuis Alençon, j’ai vu Lassay, charmante petite ville demi-sauvage, plantée tout au beau milieu des chemins de traverse, qui a trois vieux châteaux, dont deux admirables que j’ai dessiné. Le troisième n’a plus que quelques ruines situées au milieu des arbres les plus beaux et les plus farouches du monde. »
Alors que Victor Hugo s’apprêtait à visiter le château de Lassay, le domestique refusa en déclarant « Monsieur ne reçoit pas les vagabonds ».

Vue sur Lassay-les-Châteauxtourisme

Fresnay sur Sarthe, la fin d’un weekend

Ce beau périple se termine bientôt, on le quitte par la « porte des Alpes Mancelles », Fresnay sur Sarthe. Cette ville était protégée dans le temps par un imposant château qui avait une importance stratégique pour protéger la traversée du fleuve à Fresnay. Depuis ses remparts vertigineux qui plongent vers la Sarthe, on peut profiter d’un magnifique panorama sur tous les environs.

Du début du XVIIe jusqu’à la fin du XIXème siècle, l’industrie de la ville reposait pour beaucoup sur le tissage de lin et de chanvre servant à élaborer des voiles pour les bateaux remontant la Sarthe. De nouveaux logements ont donc été créés dans les quartiers « Bourg-Neuf » et « le Creusot ». La ruelle de bourgneuf est aujourd’hui un site plutôt pittoresque avec de nombreuses maisons de caractère, une balade courte mais fort agréable. C’est aussi le point de départ de nombreuses randonnées qui vous emmènent à la découverte des fameux vignobles sarthois.

Fresnay sur Sarthe
touristique


A peine à 2h de Paris, voici un weekend au vert parfait pour les amoureux de la nature et tout ceux qui cherchent à se déconnecter !

expand_less

Messages Facebook

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *