Voyage en Gironde | Médoc - Gorille en espadrilles, le blog.

Médoc, un autre bout du monde.

« Ma terre vient de la mer » (devise Verdonnaise)

Un séjour prévu au dernier moment, une simple valise préparée à la va-vite et nous partons à l’extrême pointe nord de la Gironde. A un peu moins de 2h de chez nous, nous posons nos valises à Soulac sur Mer, au bout du monde — enfin pour les bordelais que nous sommes !

Le Médoc, cette pointe de terre coincée entre l’estuaire le plus vaste d’Europe et l’océan Atlantique, a radicalement changé au cours des siècles, de par des changements climatiques et géologiques importants. L’érosion éolienne et hydrique a façonné ce territoire où marais et dunes sableuses se sont formées. Longtemps, le médoc a été un territoire enclavé où la vie était difficile au milieu des marais brûlants ! C’est pourquoi dès Henri IV, il bénéficie d’une campagne de mise en valeur qui consiste tout d’abord à l’assèchement des marais. Ce fut qu’au XIXe siècle que l’on y implanta massivement des pins sur les dunes pour freiner l’avancée du sable.
Une grande partie du médoc est alors recouverte de forêt de pins maritime et de vignobles. A ce jour, le médoc est mondialement connu pour ses vins qui compte parmi les plus grands vins de Bordeaux (Margaux, Lafitte, Latour et j’en passe).

se divertir dans le médoc

Soulac-sur-mer

C’est un mois de septembre relativement calme. Les touristes s’éloignent déjà rarement jusqu’à la pointe du médoc alors poser ses valises à Soulac à cette période, c’est un peu comme partir vivre une vie de Robinson !
Ce matin, nous avons l’esprit baroudeur, nous partons pour une balade à cheval, une première pour moi. Nous nous engageons sur des pistes ensablées en forêt dans une ambiance sauvage, à seulement quelques minutes du centre de Soulac. Je n’avais jamais réalisé tout ce que nous pouvions ressentir seulement en montant un cheval. Sentir les battements de son coeur, la chaleur qui se dégage de son corps. Sa force brute qui vous donne l’impression qu’il peut vous emmener n’importe où, dans le lointain de la forêt médocaine, au-delà des dunes et de l’océan.

L’après-midi arrive assez rapidement et quoi de mieux que d’aller flâner à Soulac dans la grande rue commerçante qui mène à la plage faire quelques emplettes. Impossible de rater ces larges ruelles avec ces maisons et leurs petits jardins si caractéristiques. Voilà que nous sommes projeté quelques siècles en arrière peu de temps après l’arrivée du chemin de fer qui a contribué à l’essor de cette petite station balnéaire. C’est à cette même époque au XIXe siècle que Soulac devient un lieu de villégiature thermal où la mode des bains de mer importée d’Angleterre étaient de mise. C’est le début du commencement, des villas fleurissent un peu partout dans cette toute petite cité.
La villa soulacaise largement reconnaissable sur un style « cote d’argent néocolonial » présente des caractéristiques architecturales très particulières. Recouverte de toitures à forte pente et aux larges débords avec charpente apparente, elle est souvent agrémentée de balcons, porches et vérandas, qui font son charme.

Soulac, c’est aussi le point de départ d’une belle promenade sur la piste cyclable qui longe l’ancien train touristique qui la relie au Verdon. Un endroit on ne peut plus bucolique à deux pas de l’océan. Evidemment, impossible de manquer les dunes où nous profitons quelques instants de la vue et des paysages immaculés. Retour sur la piste, nous pédalons en tandem au rythme du chant des cigales et nous poussons la balade jusqu’au Verdon sans grande difficulté.

estuaire de la gironde

Le Verdon-sur-mer

En cette belle soirée, les lumières entre océan, ciel et estuaire ne font qu’un. L’atmosphère magique des lieux est d’autant plus percutante depuis le ponton. En face, Royan se reflète dans les eaux de l’estuaire. Un peu plus loin le phare de Courdouan nous fait comprendre que nous sommes sur un petit bout du monde.
Construit à la fin du XVIe, le « Versailles de la mer » ou le phare des rois, est le plus ancien phare de France toujours en activité. Autrefois, il s’agissait d’un site militaire stratégique pour contrôler l’accès à l’estuaire. Aujourd’hui encore, il facilite la navigation pour tous les navires qui entre dans cet estuaire qui est le plus grand d’Europe.

hourtin
ludon médocitinéraire bordeaux

La soirée continue au clair de la lune. Un vent doux et frais souffle de l’océan sur les dunes où nous prenons une grande bouffée d’air frais. Ici, un sentiment de liberté semble avoir pris le large sur un radeau de vent. L’air s’engouffre à toute vitesse dans des tourbillons et retombe avec délicatesse au dessus des belles vagues de l’Atlantique. La tête dans le sable, nous restons là à profiter des derniers bons moments de l’été, de cette fraîcheur naissante des prémices d’une nouvelle saison.

pointe de gravechateau bordeaux
bordeaux visite

La terre médocaine

Dos à la mer, nous partons cette fois-ci explorer les terres du médoc dans notre bien aimée twingo mobile. Nous roulons au milieu de paysages viticoles et nous passons au travers des vignes des plus grands châteaux de Bordeaux. Des hectares de vignobles font face à l’estuaire et il n’est pas impossible d’apercevoir au loin, par delà les vignes, un paquebot en provenance du port de la lune. Un beau bateau qui s’apprête à s’engager dans l’embouchure et repartir au large, tel un petit coquillage, dans l’immensité de l’océan.

vin de bordeaux
montalivetmarathon du médoc
hourtinpauillac

La Gironde, de port en port le long de l’estuaire

En fin d’après-midi, nous nous retrouvons au port de saint Vivien de Médoc.
A l’image des autres petits ports du médoc, celui-ci est désert en cette période de l’année. C’est bien dommage car nous aurions bien fait une halte dans ce petit restaurant fermé, cette jolie maisonnette en bois. Le chenal du gua nous emmène jusqu’à l’estuaire où des champs de tournesols bordent une petite route qui longe l’embouchure.

visiter bordeaux
ferry royanvignoble bordelais

Nous ne trouvons pas l’envie de rentrer alors nous prenons la route du retour par le chemin des écoliers. Sur la route, nous nous arrêtons pique-niquer en bord d’estuaire au pied des carrelets. Si j’avais été un pécheur, j’aurais certainement investi un de ces carrelets — bien que majoritairement privatisés. Mais quand nous parlons de carrelet, de quoi s’agit-il précisément ? A la base, un carrelet n’était qu’un filet de pêche carré soutenu par une armature métallique que l’on descendait à l’aide d’un treuil. Puis, au vu de la géographie du terrain, il était quand même plus plaisant de patienter dans une structure chaleureuse attendant que le poisson morde à l’hameçon. Les petites cabanes en bois font alors leur apparition; par extension à cette technique de pêche, le nom de carrelet leur est donné.

airbnb

Bientôt PNR (Parc Naturel Régional), le médoc va pouvoir faire valoriser ses richesses environnementales et patrimoniales et faire profiter ses atouts à une plus large partie de la population !
Bien que nous étions resté dans notre région, le dépaysement a été total ! Les plages de la pointe médocaine ne sont pas les plus proches de Bordeaux, mais elle valent le détour pour qui veut trouver un peu de calme et de beauté. Il est temps de revenir à la réalité dans un milieu plus urbain, plus réel et plus connecté dans l’attente d’un prochain voyage, d’un prochain article de blog !

tourisme bordeaux


Si vous cherchez des informations touristiques de qualité, je vous conseille le site web de l’union touristique du médoc. Le site est de grande qualité et vous propose de voyager à travers 6 mondes différents : http://medoc-tourisme.com
Si vous êtes interessé par le projet de PNR, ce sera vers le site de pays médoc qu’il faudra vous diriger. Vous aurez alors de très bonnes explications sur le futur statut de Parc Naturel Régional : https://www.pays-medoc.com/

expand_less

Messages Facebook

Commentaires

Une réponse à “Médoc, un autre bout du monde.”

  1. Trottine dit :

    Super article, j’irai sans hésiter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *